Poster un commentaire

C’est bientôt Noël !

Noël approche vite en France, mais saviez-vous que par exemple en Russie, on le fête le 7 janvier? Non, moi non plus. Voici les traditions de Noël  dans chacun de nos pays.

Allemagne

Hannah: En Allemagne, Noël c’est une fête de famille. Tout le monde se prépare pour aller au spectacle de la Nativité à l’église – bien que beaucoup de gens ne soient plus pratiquants, cela fait partie de la soirée du 24e décembre. On chante « Stille Nacht, heilige
Nacht », en français c’est « Douce nuit », on allume les bougies à l’église, et après on rentre chez nous pour manger, typiquement de l’oie grasse mais ça dépend un peu de la famille. Plus tard le soir, il est temps d’ouvrir les cadeaux qui se trouvent sous un sapin bien décoré. Dans ma famille, on a aussi une tradition de chanter des chansons de Noël avant d’ouvrir les premiers paquets – c’est toujours très agréable.

Après Noël, c’est bien sûr la fête de la Saint-Sylvestre qui est célébrée par tout le monde – avec beaucoup de feux d’artifice et bien sûr un bon repas. three-kings

Le 6 janvier est aussi un jour important. Ce jour-là, les enfants se déguisent comme  les trois rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar qui, selon l’histoire de la nativité, sont venus voir le bébé Jésus et lui ont apporté des cadeaux. Les enfants vont de maison à maison en chantant et ils recueillent de l’argent pour des projets sociaux. Pour les enfants, le plus cool, ce sont les bonbons qu’ils reçoivent, parce que les bonbons, ils peuvent les garder pour eux.

Armenie

Karo: En Armenie, Noël est célébré le 5 et le 6 janvier, parce qu’historiquement, la naissance de Jésus-Christ était célébrée le 6 janvier, avant que l’église catholique romaine l’a changé pour passer outre à la fête païenne de la renaissance du soleil sur le 24-25 décembre. Voyant qu’il n’y avait pas de traditions païennes comme ça en Armenie, le pays n’a pas été concerné par ce changement. Le soir du 5 janvier, les Armeniens vont normalement à l’église pour la messe de Noël et après, chacun allume une bougie d’un feu consacré avant de partir pour amener un peu de la lumière sacrée chez lui. Pour le repas, on mange typiquement du riz avec des fruits séchés et du poisson, on boit du vin. Il est interdit de manger de la viande. Après le repas, les gens visitent encore l’église et y rallument une bougie. Le lendemain, 6 janvier, tout le monde visite les tombes de leur famille.

Historiquement, les Armeniens ont célébré l’arrivée du Nouvel An sur plusieurs dates différentes, mais depuis le changement du calendrier, c’est  le 31 Décembre comme presque partout. Pendant des années, les traditions ont été changées et modernisées un peu. Quelques-unes sont originaires de l’époque où l’Armenie faisait partie de l’union

pigs-trotter

Le pied du porc est devenu le symbole de La Saint Sylvestre en Armenie

soviétique, donc les traditions sont similaires à celles de la Russie, mais certaines sont uniques, caractéristiques de l’Armenie. On est habitué à faire des cadeaux pour Noël, mais en Armenie, on les offre pour La Saint Sylvestre. C’est pareil avec la décoration de l’arbre de Noël, on le fait pour La Saint Sylvestre. Maintenant, on utilise souvent le sapin comme le reste du monde, mais traditionnellement, on décorait un olivier. La Saint Sylvestre est la fête la plus importante à l’Armenie. Les familles au revenu faible ou modeste font leur meilleur pour économiser pour le diner de la Saint Sylvestre. Le plat principal est un pied de porc, qui est devenu le symbole de cette fête. Les dernières années, certaines familles ont commencé à un peu moderniser la tradition, en remplaçant le porc avec de la dinde ou du poisson, mais ma famille ne le fait jamais. Après la Saint Sylvestre, il est traditionnel de rendre visite à tous les membres de la famille, les amis et les voisins pendant les jours avant Noël, naturellement ca veut dire qu’on mange constamment.

Estonie

Mari: En Estonie, traditionnellement nous fêtons Noël de 21 au 24 décembre, parce que la solstice d’hiver tombe soit sur le 21 soit le 22 décembre. Pendant ces trois jours, entre le 21 et le 24 décembre, le soleil se ne lève pas ou presque pas, alors les anciens Estoniens croyaient que pendant ce temps, le soleil dormait avant de commencer un nouveau tour ou renaître la nuit du 24 décembre. Il était interdit d’éteindre la lumière dans la maison pendant ces jours-là, il fallait toujours avoir quelque chose à manger sur la table et que quelqu’un de la famille reste toujours éveillé, parce qu’on croyait aussi que les âmes des ancêtres de la famille venaient nous visiter pendant cette longue nuit, donc il fallait d’avoir de la lumière, de la nourriture et quelqu’un pour les accueillir.

Aujourd’hui, c’est un peu différent, mais  Noel n’a toujours pas rien à voir avec la religion

surnuaed-2

Un cimètiere en Estonie le jour de 24 décembre

pour la plupart des gens.  C’est le soir du 24, le réveillon, qui est fêté le plus, parmi la famille élargie. Pendant la journée du 24 ou le soir, nous vont au cimetière pour allumer des bougies sur les tombes des membres de notre famille. Après nous rentrons à la maison pour aller au sauna, c’est une sorte de bain de vapeur, d’origine finlandaise, mais très traditionnel en Estonie aussi, et nous nous lavons avant le repas. Typiquement, nous mangeons du porc braisé, du chou, des pommes de terre, des champignons, du poisson, normalement séché, fumé ou mariné. Selon une tradition ancienne, personne ne peut se lever de la table avant d’avoir mangé soit 7, 9 ou 12 fois. Mais franchement, je l’ai jamais tenté, je ne crois pas que je sois capable de manger autant. Vers minuit, le Père Noel vient pour offrir des cadeaux aux enfants. Pour recevoir son paquet, l’enfant doit dire un poème ou chanter. Avant on avait « une chèvre de Noël », plus ou moins dans la même fonction que le père

etain

Étain se solidifie dans l’eau froide

noël maintenant, mais je pense que les influences culturelles ont fait leur travail.

Quant à la Saint-Sylvestre, il y a un peu moins
de traditions liées à cette date, mais une tradition particulière a quand même été préservée – « de verser de chance ». On fait fondre des petits morceaux d’étain et puis chacun et chacune verse un peu d’étain fondu dans l’eau froide. Si l’étain se solidifie en une seule motte, la personne qui l’a versée aura, selon la forme de cette motte, plus ou moins de la chance l’année future. Moi je pense que ça dépend beaucoup de l’imagination.

Norvège

Signe: Pour la plupart des Norvégiens, Noël est plutôt une fête pour apprécier d’être en familles plutôt qu’une fête religieuse. En plus, la période de l’avent est souvent considérée

jul-i-blafjell

Une vue de la série « Jul i Blåfjell »

comme plus importante que Noël, qu’on fête le soir de 24 décembre. Nous avons une série « calendrier» à la télé pour les enfants, il s’agit des gobelins bleus qui habitent dans les montagnes, et il y a un épisode par jour jusqu’à Noël. Cette série a été diffusée chaque décembre depuis que j’étais petite. Et du coup, c’est également normal de voir les enfants en Norvège porter des chapeaux bleus tout le mois de décembre. Beaucoup de parents font des « calendriers » pour leurs enfants, avec un petit cadeau chaque jour jusqu’à Noël. Même à l’école, notre prof nous a fait un calendrier comme ça.

Pendant Noël, les enfants se promènent dans le voisinage et chantent des chansons de Noël, et les gens leur donnent des bonbons. C’est un peu comme Halloween en décembre.

Le soir avant Noel, il de tradition que toute la famille mange du riz au lait ensemble. On

rice-pudding

Riz au lait

met une seule amande dans le riz et la personne qui la trouve doit la cacher dans sa bouche jusqu’à ce que tout le monde ait  fini de manger. Moi, personnellement, je n’ai jamais été capable de le faire, ça me fait rire. La personne qui trouve l’amande est la gagnante et le prix est un petit cochon de pâte d’amandes – normalement, on le partage dans un esprit de Noël.

Russie 

Katya: Si vous demandez à un européen quelle fête est la plus importante pour lui, la plupart vous répondra probablement que c’est Noёl. Si vous posez la même question à un russe, il vous répondra que pour lui c’est la fête de Nouvel An.

Bien sûr, en Russie les gens fêtent Noёl mais de manière un peu particulière. Il faut dire d’abord que Noёl en Russie c’est la fête orthodoxe, pas catholique et c’est pourquoi on a des différences. Normalement, les fêtes d’hiver commencent en Russie à la fin de décembre et continuent jusqu’au milieu de janvier.

Le soir de 31 décembre, les gens se réunissent chez eux pour un bon repas pour fêter le Nouvel An. Traditionnellement, on mange de la salade russe, des pirojki (c’est une sorte de pain brioché), de la viande en gelée, du caviar, du rôti du bœuf ou du porc, du chocolat et des

kremlin

Feux d’artifice au-dessus de Kremlin

mandarines. Les gens regardent les émissions de Nouvel An à la télé, des comédies soviétiques, des concerts et, bien s
ûr, le discours du président. Chaque année, cinq minutes avant minuit, le président s’adresse au peuple pour souhaiter ses vœux aux gens et faire le bilan de l’année passée. A minuit, l’horloge de la tour principale du Kremlin sonne 12 fois. Lors de cette sonnerie les gens font des vœux, les écrivent sur les bouts de papier, brûlent ces papiers et avalent les cendres avec du champagne au douzième coup. Une heure du matin tout le monde sort de chez soi pour faire ou regarder des feux d’artifice.

Le matin du 1 janvier, les enfants trouvent des cadeaux du Ded Moroz (c’est le nom du Père

pirojki

Des pirojki

Noёl en Russie) sous les sapins. Le 7 janvier, le vrai Noёl orthodoxe, est une fête plus calme et plus familiale. Dans les villages les gens suivent les traditions de Noёl à l’ancienne. La
journée avant Noёl les gens ne mangent qu’un repas maigre, plutôt végétarien comme
c’est la journée de purgation. Ils commençaient à manger avec l’arrivée de la première étoile. Aujourd’hui, on cuisine une oie rôtie aux pommes, les concombres à l’aigre-doux, les salades et les fruits, des pirojki et des gâteaux. Des enfants se déguisent et frappent aux portes des maisons en chantant pour demander des pirojki, des bonbons ou des sous. Voilà comment se font les fêtes d’hiver en Russie.

Joyeux Noël à tout le monde !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :